Bonne St-Jean-Baptiste

      Fête nationale pour tous les Québécois et Québécoises !!! 

   

      

S'il pleut nous devrions peut-être changer de drapeau!!! 

Pour celui-ci  

 

Texte patriotique 2010

Auteure : Sylvie Rémillard, inspirée par Marc Béland
Voix parlée : Marc Béland
Voix chantée : Marie-Élaine Thibert

Les gens de mon pays ce sont  gens de paroles

Et gens de causerie qui parlent pour s’entendre

Ils parlent pour parler, il faut les écouter  

 

C’est parfois vérité et c’est parfois mensonge

Mais la plupart du temps, c’est le bonheur qui dit

Comme il faudra de temps pour saisir le bonheur

À travers la misère émaillée au plaisir

Tant d’en rêver tout haut que d’en parler à l’aise  

 

Monsieur Vigneault nous connaît bien

C’est vrai qu’on aime ça rêver tout haut

Pis qu’on aime ça parler à l’aise

À tous et à toutes

Bonne Fête nationale !  

 

Vu d’ici y’a un mot qui me monte au cœur

C’est le mot fierté

Je suis fier d’être des vôtres

Je suis fier d'appartenir au peuple québécois !

 

Je suis fier d’appartenir à un peuple de résistants

Voilà plus de quatre cent ans qu’on résiste

Et cette année, c’est le 50e anniversaire

D’une  révolution qui  n’était  pas si tranquille que ça

Et ce soir je veux dire merci à tous ceux et celles

Qui ont révolutionné le Québec !

 

Est-ce vous que j'appelle / Ou vous qui m'appelez                                  
Langage de mon père / Et patois dix-septième
Vous me faites voyage / Mal et mélancolie
Vous me faites plaisir / Et sagesse et folie
Il n'est coin de la terre / Où je ne vous entende
Il n'est coin de ma vie / À l'abri de vos bruits
Il n'est chanson de moi / Qui ne soit toute faite
Avec vos mots, vos pas / Avec votre musique

Je suis aussi fier d’appartenir à un peuple de créateurs et de créatrices

Dont les œuvres voyagent à travers le monde

Les créateurs sont des êtres libres, indépendants et curieux

Ils nous donnent envie de creuser de nouveaux sillons

Ils transforment la vie en images, en pas de deux, en projets verts et en chansons

Et ils le font dans une langue que j’aime, notre langue, le français        

J’aime les mots de nos poètes

Il m’arrive aussi parfois d’aimer les slogans politiques

Comme celui de Jean Lesage, le père de la révolution tranquille

Qui a été le premier à dire qu’il est temps qu’on devienne maître chez nous !


Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver

 

 

De ce grand pays solitaire / Je crie avant que de me taire
À tous les hommes de la terre / Ma maison c'est votre maison
Entre ses quatre murs de glace
Je mets mon temps et mon espace
À préparer le feu, la place / Pour les humains de l'horizon
Et les humains sont de ma race

 

Quand je vois et que j’entends  toutes ces jeunes pousses

Qui sont en train de se tisser tout un réseau de nouvelles racines

Je me souviens que les souches ont d’abord été des bourgeons

Et je me dis que le Québec est au printemps  

 

Vois, les fleurs ont recommencé / Dans l'étable crient les nouveau-nés 
Viens voir la vieille barrière rouillée / Endimanchée de toiles d'araignée
Les bourgeons sortent de la mort / Papillons ont des manteaux d'or
Près du ruisseau sont alignées les fées / Et les crapauds chantent la liberté
Et les crapauds chantent la liberté...

 

Moi aussi j’aime le mot liberté.                                                              

On a qu’à le prononcer

Et on a l’impression que rien ne peut nous arrêter  

Mais y’a des mots qui sont plus difficile à aimer que d’autres

Y sonnent moins « l’fun »

Ça prend plus de temps à les apprivoiser

Je pense aux mots devoir et responsabilité

Et pourtant ce sont des mots qui riment avec liberté

 

Comme le dit si bien Bizz du groupe Loco Locass

Le plus gros lobby en politique,  c’est celui des citoyens  

Et les citoyens, je pense que c'est nous autres ça !

 

La langue est la clef de notre appartenance

Pour notre anniversaire, je nous souhaite

Une langue aussi vivante que nous le resterons

Pour nous et pour tous nos petit-enfants !

 

Voilà c’que nous voulons, sur ce coin de la terre,
Voilà c’ que nous cherchons, une voile pour la mer !


 

 

Pour ceux qui peuvent entendre le fond musical, 

voici les paroles de cette chanson.

Gens du pays de Gilles Vigneault

Le temps que l'on prend pour dire : "Je t'aime"
C'est le seul qui reste au bout de nos jours.
Les vœux que l'on fait, les fleurs que l'on sème
Chacun les récoltes en soi-même
Aux beaux jardins du temps qui court.

{Refrain, x2 :}
Gens du pays, c'est votre tour
De vous laisser parler d'amour

Le temps de s'aimer, le jour de le dire
Fond comme la neige aux doigts du printemps.
Fêtons de nos joies, fêtons de nos rires
Ces yeux où nos regards se mirent.
C'est demain que j'avais vingt ans.

{Au refrain, x2}

Le ruisseau des jours aujourd'hui s'arrête
Et forme un étang où chacun peut voir
Comme en un miroir l'amour qu'il reflète
Pour ces cours à qui je souhaite
Le temps de vivre leurs espoirs.

{Au refrain, x2}

 

 

Retour au site du bridge de Ste-Marcelline

Créations Pierjean

Ce site est optimisé pour Internet Explorer.

Si un lien ne fonctionnait pas m'écrire s.v.p.

 

midi: gens du pays